Théâtres

Christophe Columbus Meets Diego Diaz and ahmed’s Revenge

Mohamed Abdelkarim – Egypte

Performance racontée

Le 04 et 06 mai à 16h00, Medersa Ben Youssef

Né en 1983 en Egypte, Mohamed Abdelkarim est un artiste multidisciplinaire qui explore dans son travail artistique des questions sociétales, et interroge la mémoire collective.

Le travail de Mohamed Abdelkarim se fonde sur le soulèvement du monde arabe en 2011 et le dilemme de la définition d’une identité culturelle arabe, et de sa relation avec l’Occident dans un contexte postcolonial. Réexaminant les notions «aliénation / immigration» et le contexte historique d’échange culturel, Mohamed Abdelkarim a recherché des textes retraçant les vies des corsaires et des pirates des côtes africaines de la Méditerranée et de l’Atlantique tels que le procès de Diego Diaz, Khayr ad-Din Barberousse, Jan Janszoon van Haarlem Alias ​​Murat Reis, et l’histoire de la République de Salé. Des recherches de l’artiste est ainsi née une performance racontée.

Mohamed Abdelkarim

Sounjata  (création 2016)

Nouveau Théâtre Expérimental – Canada/Mali/Maroc

Co-production Awaln’art

Théâtre

28 avril à 20h, Institut Français de Marrakech

29 avril (matin): représentation pour les scolaires

Le Nouveau Théâtre Expérimental est né en 1974 à Montréal à l’initiative de Pol Pelletier, Robert Gravel et Jean-Pierre Ronfard. 40 ans plus tard, la démarche créatrice du NTE reste fidèle à leurs idéaux de liberté, de désinvolture, de dérision, de travail collectif et d’expérimentation.

De passage à Bamako, un couple d’agronomes experts canadiens est amené à se réinventer au contact du fabuleux récit de «Sounjata», fondateur de l’empire du Mali qui, six siècles avant les États-Unis, prôna l’égalité et la liberté: « Une vie n’est pas plus ancienne ni plus respectable qu’une autre vie, de même qu’une autre vie n’est pas supérieure à une autre vie ». S’appuyant sur une forme théâtrale vive et contemporaine où les arts maliens du conte et de la marionnette font écho au jeu enlevant des interprètes québécois et africains, la pièce « Sounjata » donne à penser que la fréquentation d’un mythe permet d’aller à la rencontre de soi, au-delà les frontières culturelles.

Sounjata

« Par être » (création 2016)

Le cercle Molière / Cie L’aparté  – Canada/Maroc

Co-production Awaln’art

Théâtre

27 avril à 20h30, Cyberpark

Le spectacle fait dialoguer les textes du poète Michel Seuphor avec des chants et de la musique pour dépeindre les errances et les questionnements de trois personnages en quête de leur place et d’eux-mêmes.

A travers un ballet de mots et de musiques, ils s’interrogent et se racontent, en tant qu’hommes et femmes et, surtout, en tant qu’être.

 

Ce spectacle est une rencontre de cultures, mariant arts et artistes, d’Orient et d’Occident. Il propose au public un espace et un temps privilégiés pour se poser, respirer, écouter, rêvasser et réfléchir. Il est une invitation à la poésie, à la rencontre, à la lecture et à la parole. Mêlant musiques, chants, poèmes et projections vidéos, le spectacle propose un regard nouveau sur l’univers poétique et plastique de Michel Seuphor et sa manière d’interroger l’Homme, sa géographie intérieure et son rapport au monde.

Le cercle Molière